Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Deux adolescents, d’origines différentes et de milieux différents. L’'un allemand, Werner, jeune orphelin élevé avec sa sœur dans un village de la Ruhr, enrôlé par les nazis pour son talent en radio et en transmissions.

L’autre, Marie-Laure, jeune fille française, fille d’un serrurier du Muséum d’Histoire Naturelle de Paris, gardien d’un diamant maléfique. Marie laure devient aveugle très jeune et trouve refuge à Saint Malo chez son vieil oncle Etienne, excentrique et un peu barré. C’est le destin croisé de ces deux ados dans un monde

En guerre. Et ainsi l’on entre dans la peau de ces enfants bousculés à cette époque de chaos total.

Extraits :

"On est très loin de comprendre ce que c'est d'être aveugle quand on ferme les yeux. Sous notre monde des cieux, des visages et des édifices, il en existe un autre, plus brut et plus ancestral, un espace où les surfaces planes se désintègrent et où les sons forment une multitude de rubans dans les airs."

« Le cerveau est, bien entendu, dans une obscurité totale. Il flotte dans un liquide transparent à l’intérieur du crâne, jamais éclairé. Et pourtant, le monde qui se construit dans notre esprit est plein de lumière. Il déborde de couleur et de vie. Alors, comment se fait-il, les enfants, que le cerveau, qui ne bénéficie d’aucune source lumineuse, édifie pour nous un monde plein de lumière ? »

« Certaines choses exercent une attraction irrésistible… Les perles, par exemple, ou les coquilles senestres, celles dont la spirale s’enroule sur la gauche. Même les savants les plus sérieux ont la tentation, parfois, de glisser quelque chose dans leur poche. Qu’une chose aussi petite soit aussi belle… Aussi précieuse ! Pour résister à cela, il faut une force d’âme exceptionnelle. »

« C’est seulement à travers les feux les plus brûlants, que la purification peut s’accomplir. C’est seulement à travers les épreuves les plus dures que les élus peuvent s’élever. »

« Notre prospérité dépend de notre férocité. La seule chose qui protège votre chère grand-mère, ce sont vos poings. »

« Un diamant, ce n’est jamais qu’un morceau de carbone comprimé dans les entrailles de la terre pendant des millénaires et ramené à la surface par un conduit volcanique. Il est taillé, poli. Il ne peut pas faire l’objet d’une malédiction – pas plus qu’une feuille d’arbre, qu’un miroir, ou qu’une vie. Dans la vie, il n’y a que le hasard. Le hasard, et les lois de la physique. »

Les personnages principaux :

Marie laure, jeune fille aveugle dans un monde en guerre, contrainte à quitter Paris pour Saint Malo pendant la guerre.

Etienne, le grand oncle de Marie Laure, passionné de radio.

Mme Manec, ange-gardien de l'oncle Etienne et de Marie-Laure, engagé dans la Résistance.

Werner, jeune soldat allemand.

La sœur de Werner, Jutta, douce et résigné, élevé avec son frère dans un orphelinat.

Le géant Volkheimer, ami et compagnon de guerre de Werner ,

Le doux rêveur, Frederick compagnon d’école, passionné par les oiseaux

Mme Manec, ange-gardien de l'oncle Etienne et de Marie-Laure, engagé dans la Résistance.

Et aussi :

Excellent site avec photos :

http://www.saint-malo-rama.com/2013/05/10/saint-malo-en-1944-images-d-une-ville-fantome-partie-1.html

Allez faire un tour à Saint Malo, pourquoi pas ? ( Mémorial 39/45 (Blockhaus)

A relire ou à lire :

Et bien sûr:

Anthony Doerr - Toute la lumière que nous ne pouvons voir.

A mon humble avis :

Attention Chef d'œuvre ! Oh oui c'est un des plus beaux romans de cette année 2015. Avec un Prix Pulitzer en prime (et en face Joyce Carol Oates et Richard Ford, rien que ça.)

Il y a la construction avec de courts chapitres (de une à deux pages chacun) constituant méthodiquement la vie de ces personnages dans un monde en guerre. Deux destins qui vont se croiser sans jamais se mêler, mais qui ont en commun cet espoir d'une vie meilleure aux travers de "cette lumière que nous ne pouvons voir», les ondes magnétiques et les radios clandestines via la belle musique du Clair de Lune de Debussy.

L'auteur nous emporte, dés les premiers chapitres. Happés par le destin et les hasards heureux ou malheureux ce jeune garçon et cette petite fille seront des « héros sans le savoir ». Mêlant à la fois poésie et lucidité, c'est un roman de vie, passionnant, profond, sensible avec une bonne dose de science et d'histoire parfaitement maitrisés. On se sent vite interrogé pars ces questions que nous suggèrent l’auteur, le libre arbitre, le hasard de la vie, la famille, les pouvoirs de la technologie. A lire de suite ...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :