Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Arto - Paasilinna - Moi, Surunen, libérateur des peuples opprimés.

Quand Surunen, professeur de langues Finlandais, philologue distingué, se décide à aller porter secours à un détenu de la prison principale du « Macabraguay » dont les frontières jouxtent le Salvador, le Honduras et le Nicaragua, il ne se doute pas de ce qui l’attend. Son périple va lui faire affronter la dure realité de la vie. Ce bobo finlandais se retrouvera dans la peau d’un vrai révolutionnaire affrontant aux péril de sa vie divers ennemis, tous aussi sauvages les uns que les autres. Entre autres rencontres, il y aura un russe expert en pingouin et un docteur communiste à la croyance pure et dure.

Il fera la connaissance directe des régimes totalitaires de gauche comme de droite en passant par la case prison et découvrira le vrai visage de ces pays avec sa cohorte d’hommes corrompus, d’armées brutales, de violence. Son circuit le fera aussi passer par l’Europe de l'Est, en « Vachardoslavie », un pays entouré par la Tchécoslovaquie, l'URSS, la Hongrie et l'Autriche. Où encore une fois il se comportera en héros.

Extraits :

"Ce pays est une hémorroïde saignante dans le trou du cul de la planète."

Les personnages principaux :

Viljo Surunen , l’enseignant de langues vivantes.

Anneli Immonen, la maitresse de musique et amante du professeur Surunen

Sergueï Lebkov l’expert en pingouin et sa femme Mavra qui « engloutissait de la vodka comme un lavabo ayant perdu son bouchon"

Ramon Lopez , le prisonnier .

Tom Haslemore , le reporter américain , bourré en permanence mais toujours lucide sur la vie .

Rigoberto Fernandez , le médecin communiste qui va découvrir le vrai visage du socialisme e n Vachardoslavie

Papa Flasza , le vieux pickpocket .

Et aussi :

A lire, une liste exhaustive du même auteur :

Le fils de Dieu de l'orage.

La douce empoisonneuse.

Petits suicides entre amis.

Lièvre de Vatanen.

Le Meunier hurlant.

Les 1001 gaffes de l'ange gardien Ariel Auvinen.

N’oublions pas !

N’oublions pas !

Helsinki pour une petite semaine. Pourquoi pas ?

Helsinki pour une petite semaine. Pourquoi pas ?

Pour les amateurs … à tester le restaurant La troyka.( Oups !  la mission sur FNS Hamina  !! bons souvenirs.....)

Pour les amateurs … à tester le restaurant La troyka.( Oups ! la mission sur FNS Hamina !! bons souvenirs.....)

A mon humble avis :

Bien déjanté que ce roman ! C’est vrai que l’auteur traine une réputation de frappé, alors on est servi. De par ces voyages improbables de cet idéaliste un peu fêlé qui croit encore à une certaine justice, et par les situations tout aussi cocasses dans ces pays inventés mais si proches de la réalité. N’oublions pas que ce roman a été écrit il y a 30 ans; on y retrouve cette atmosphère de guerre froide qui pour certains paraît complètement folle. Si vous rajoutez à tout cela une série de personnages foutraques, vous obtenez un super roman, divertissant et jubilatoire. A lire absolument.

Tag(s) : #Lectures

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :