Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sous l’effet d’un phénomène cosmique insoupçonné, du jour au lendemain, tous les humains, même les plus ordinaires, se réveillent avec une intelligence décuplée. Ceux qui s’interrogent découvrent que notre planète a quitté une zone galactique inhibant les capacités du cerveau. Est-ce l’âge d’or enfin pour une humanité appréhendant, après des millénaires d’une évolution tourmentée, le prix réel de la vie, son caractère infiniment précieux ? Rien n’est moins sûr, d’autant que les animaux, eux aussi, acquièrent cette intelligence exceptionnelle et, avec elle, l’esprit d’indépendance, voire de vengeance. Premier roman de Poul Anderson – l’auteur de La Patrouille du temps, sept fois lauréat du prestigieux prix Hugo –, Barrière mentale est proposé ici dans sa version intégrale, accompagné de trois nouvelles dans lesquelles l’auteur explore la même thématique, et d’une postface signée par deux chercheurs en neurosciences cognitives.

Extraits :

« Mais si les gens sont plus intelligents, objecta Sheila, ils sauront bien éviter...
- Justement non, dit Mandelbaum en secouant la tête. Le fond de la personnalité ne change pas. Et les gens intelligents ont toujours pratiqué, de temps à autre, la stupidité ou la méchanceté, comme tout un chacun. Un homme peut être un brillant savant, mais ça ne l'empêchera pas, entre autres, de négliger sa santé, de conduire avec imprudence ou de fréquenter les voyantes.
- Ou de voter Démocrate, ajouta Lewis avec un grand sourire. Tu as raison, Félix. Il se peut qu'une intelligence accrue doive affecter l'ensemble de la personnalité, mais jusqu'ici nul n'a pu se débarrasser de ses faiblesses, ses ignorances, ses préjugés, ses œillères ou ses ambitions. Chacun possède seulement davantage de force, d'énergie physique et d'intelligence pour précisément donner libre cours à ses défauts et à ses tares. C'est une des raisons pour lesquelles notre civilisation se fragme
nte. »

« Prenons l'homme moyen, travaillant dans un bureau ou une usine, conditionné par un ensemble de réflexes verbaux, son avenir à une errance au jour le jour, dont les aspirations consistent à se remplir l'estomac et à se laisser abrutir par la télévision, dont les l’ambitions se réduisent à posséder des voitures toujours plus volumineuses, des objets en matière plastique toujours plus perfectionnés, et tout ce qui compose le fameux mode de vie américain. Même avant le changement une sorte de vacuité existait dans le monde occidentale, comme si on se rendait compte, inconsciemment, qu'il devait y avoir, dans la vie, autre chose qu'une existence éphémère – et comme si cet idéal avait attendu en vain »

Et aussi:

Du même auteur : La série des « Patrouilleur du temps » .

Poul Anderson - Barrière mentale.

A mon humble avis :

Excellent, un petit livre qui se lit d'une traite. Où l'on explore un vaste sujet « l'intelligence ». Que veut-on dire par « plus intelligent » ? Comment quantifier la notion d’intelligence ? Qu’est ce que l’intelligence ? Une approche différente sur un sujet complexe et un point de vue plein de bon sens. A lire de suite, bien sûr.

Tag(s) : #Lectures

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :