Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Isaka Kôtarô - Pierrot-la-gravité.

La 4 de couv :

Haru et Izumi sont deux frères très liés depuis l’enfance. Haru est issu d’un viol subi par sa mère, mais les parents n’ont jamais caché cette réalité aux enfants et la famille est restée soudée autour de ce drame.
Izumi travaille pour une société de tests génétiques, tandis que Haru passe ses journées à nettoyer les tags de la ville. Quand d’étranges incendies se mettent à éclater ici et là, annoncés par de mystérieux graffitis, les deux frères décident de mener l’enquête. Les signes mis bout à bout forment un rébus dont ils s’efforcent de percer le sens.
Au-delà de l’énigme policière aux péripéties étonnantes, c’est la personnalité attachante des deux frères qui captive, ainsi que le charme des dialogues entre humour et émotion, émaillés d’interrogations sur le bien et le mal, et les questions éthiques posées par les progrès de la science.
On reconnaît dans ce roman la «marque de fabrique» d’Isaka Kôtarô : création d’un univers original, à la croisée du roman policier, du fantastique et du manga, et mise en place d’un puzzle auquel on peut être assuré que pas une pièce ne manquera lors du dénouement surprenant.

Extraits :

« Quand les animaux ont une relation sexuelle, les justifications et les malentendus n’y ont aucune part. Les hommes, parce qu’ils sont intelligents, se mentent tout le temps à eux-mêmes. Ils sont à côté de la plaque, même pendant leurs ébats sexuels.
— A côté de la plaque ?
— Leur tête est pleine de pensées glauques et parfaitement inutiles : ils s’imaginent qu’ils dominent leur partenaire, ou qu’ils l’humilient, ou que l’acte qu’ils accomplissent est moral ou immoral. Certains font même intervenir Dieu ou la religion dans l’acte sexuel. D’autres encore insistent sur le côté littéraire ou sensuel, pour décrire une scène sexuelle. Mais faire l’amour, ça n’a rien de transcendant et ça ne permet pas non plus de dominer qui que ce soit. Le sexe chez les humains est une activité plus stupide que chez les animaux, et de
loin. »

« A chaque époque, les artistes doivent faire preuve d’une imagination toute neuve, ils n’héritent pas de celle de leurs prédécesseurs. Donc l’art ne peut pas évoluer, comme la science par exemple. Aujourd’hui les ordinateurs et les téléphones sont mille fois plus pratiques qu’il y a dix ans. On peut dire qu’ils ont évolué. Mais si tu me demandes si l’art aujourd’hui est meilleur qu’il y a cent ans, la réponse est non. L’art ne s’appuie pas sur les résultats des travaux précédents, comme la science. Non, en art, il faut courir de toutes ses forces à chaque fois. »

« Il y a des gens qui mettent le feu à des immeubles et des jeunes qui couvrent le bien d’autrui de graffitis en toute quiétude. Des politiciens qui bombent la poitrine alors qu’ils ne connaissent même pas le sens du mot « détermination », et des chaînes de télé qui diffusent n’importe quels ragots sans les vérifier et prétendent présenter d’authentiques informations. »

« Les êtres humains sont des primates capables d’attaquer des ennemis dans le simple but de les massacrer. En comparaison, les Néandertaliens étaient peut-être des animaux paisibles qui menaient une vie tranquille. Autrement dit, au cours de l’évolution, ce ne sont pas forcément les meilleurs qui survivent. Ce serait même plutôt le contraire. »

Et aussi :

Du même auteur :

En français :

La prière d’Audubon

La mort avec précision.

En anglais :

Remote control.

Maoh (en manga)

Faire un tour sur le site des Editions Piquier avec une offre formidable sur la littérature asiatique.

http://www.editions-picquier.fr/

A mon humble avis :

En lisant ce petit roman, on entre dans un autre univers porté par un bonne histoire. Mais là où l’auteur fait mouche c’est en nous faisant réfléchir et sourire en même temps. C’est peu dire que les questions d’éthique et de génétique de nos jours soulèvent de sacrées contreverses et c’est là un des atouts de ce livre. L’auteur nous fait vivre au travers de ces deux frères, non seulement une aventure urbaine et sociale mais nous entraîne aussi à une réflexion sur le bien et le mal dans une société en pleine mutation. Entre thriller et récit intimiste, c’est un vrai « polar intelligent » . A lire bien sûr .

Tag(s) : #Lectures

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :