Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alex Berg - Zone de non droit.

La quat de couv :

A Hambourg, alors que les préparatifs du sommet international contre l'armement et pour le climat battent leur plein, les services secrets sont mobilisés par des menaces terroristes. C'est dans ce contexte que Valerie Weymann, jeune avocate allemande, est arrêtée à l'aéroport. Au terme d'interrogatoires interminables, elle comprend que les agents de la CIA et du BND la suspectent d'être liée à Al-Qaïda. Et puis une bombe explose dans la gare de Dammtor. Vingt-quatre heures plus tard, Valerie est conduite dans une prison secrète d'Europe de l'Est. A compter de cet instant, la brillante avocate voit sa vie de femme accomplie basculer dans l'horreur, passant brusquement d'un monde garant de la démocratie aux zones troubles du non-droit où seules prévalent les règles de la plus sale des guerres. Un thriller qui ne vous lâche pas, conduit par un personnage féminin magnifiquement campé.

Et aussi:

Du même auteur:

Extraits:

« Il était intéressant de voir comment les gens s’accommodent de la restriction de leur liberté. Mayer avait pu le constater plusieurs fois au cours des dernières années. Tout d'abord il y a des protestations, pacifiques ou violentes selon les régions, mais au bout d'un moment, la restriction s'installe dans le quotidien, elle fait partie intégrante de la vie et ne dérange plus personne. »

« Depuis l'assassinat de Kennedy, qui remonte à presque un demi-siècle, il n'y a plus de vraie proximité entre les grands hommes politiques et leur peuple. Le légèreté originelle est de l'histoire ancienne. »

« La paranoïa implique une part de peur et celle qui nous entoure en ce moment est plutôt un obstacle à notre fonction. Elle fausse notre jugement. Tout comme la colère. »

« Les hommes politiques tentent de protéger la liberté en l'abrogeant »

« Les hommes et les femmes faisaient du sale boulot ici, mais c’était un boulot utile qui était la base du travail de l’Agency : obtenir des informations. Ils venaient de tous horizons, des originaux qui ne passaient pas inaperçus. Il fallait être un drôle de spécimen pour postuler à ce genre de job et voir dans la CIA un créneau pour ses compétences. »

A mon humble avis :

Valerie Heymann, avocate d'affaires, est arrêtée sans ménagement. Elle est suspectée d'être complice d'auteurs d'attentats survenus auparavant à Copenhague. Quand la Raison d'Etat et Droits de l'Homme se rencontrent cela ne fait pas toujours une bonne chose . L’auteur avec talent nous laisse approcher le monde cruel de la lutte antiterroriste avec ses bavures et ses difficultés face à des individus incompatibles avec notre démocratie .Les dérives des états, la paranoïa des agents du renseignement. Et surtout les méthodes employées qui peuvent prêter à redire dans certains cas. Mais c’est surtout la violence que peut subir chacun de nous. Avec l’aval d’une police gouvernementale complètement débordées qui use de tous les moyens légaux ou non pour enrayer la machine terroriste .

C’est un livre qui nous fait réfléchir sur l'Etat de droits, la démocratie, les moyens de lutter contre ce fléau terroriste qui était à nos portes et qui vient d’entrer chez nous. Bon thriller qui ne vous lâche pas, avec un personnage féminin formidablement dépeint. A lire de suite.

Tag(s) : #Lectures

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :