Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ya_Ding_La jeune fille Tong.

La quat de couv :

Quelque part en Chine, dans une province lointaine, la jeune fille Tong se souvient de cette ombre qui s'est frauduleusement introduite dans sa chambre, pendant qu'elle dormait. Cauchemar ou fatale réalité ? À son réveil, la marque rouge imprimée sur son bras, qui, selon la tradition, doit confirmer sa virginité, a bel et bien disparu. En quelques jours, la jeune fille Tong voit son corps vieillir et dépérir à une vitesse hallucinante. Quel démon a osé violer en envoûter ainsi la fille du chef ? La vengeance sera redoutable et conduira la jeune fille Tong, par-delà les montagnes, à un voyage initiatique sur les traces des mystères les plus troublants qu'on puisse imaginer.

 

Extraits :

« - Viens ! viens vite ! gémit-elle.
L'homme eut un petit rire discret et s'allongea contre elle, puis sur elle.
D'abord, quelque chose de dur et de tendre pénétra dans sa bouche. C'est à ce moment-là qu'elle réussit à bouger les bras, en les refermant sur l'homme qui lui saisit les seins et se mit à les sucer tour à tour.
Tout son sang afflua vers sa poitrine, tout son être se ramassa sous la bouche de l'homme qui suçait. De la pointe de ses pieds à celle de ses doigts, un vide se répandit partout dans son corps.
Elle gémit, hurla, se débattit. Mais l'homme suçait toujours. Par de petits coups fermes de la langue, il tétait ses mamelons tout en aspirant sa chair à pleine bouche. Ses sources vitales s'échappaient de sa poitrine pour s'engouffrer entre les lèvres de l'homme. Une sensation forte de plaisir mêlé de douleur vibrait en elle et tourbillonnait tel un typhon intérieur.
L'homme suçait sans relâche, jusqu'à ce que les flots de son sang se vident, jusqu'à ce que ses dernières gouttes de vie s'épuisent. Puis il la pénétra par le bas, la déchira, en s'engouffrant au plus profond d'elle-même, il fouilla chaque recoin de ses entrailles. D'un mouvement incessant, il s'avançait et se retirait en elle, comme un piston qui comprimait son corps et qui extrayait le reste de sa sève qu'il suçait ensuite à travers ses mamelons.
Lorsqu'il n'y eut plus rien, plus aucune nourriture, l'homme invisible se tourna et dirigea sa bouche vers le bas-ventre pour aspirer. Une fois de plus, ce fut comme des flots qui chahutaient en elle. Alors, son ultime vitalité finit par descendre et fut aussitôt pompée par l'inconnu.
A la fin, il ne restait de Zé-Lain qu'une peau gonflée après un typhon de plaisir et de douleur. »

 

Et aussi :

Du même auteur.

1987 Le Sorgho rouge, roman

1988 Les Héritiers des sept royaumes, roman

1990 Le Jeu de l'eau et du feu, roman

1992 Le Cercle du petit ciel, roman

Etiquettes

Roman   fantastique   légendes   vengeance   quête   démons   traditions   maria   voyage initiatique   vampirisme   ésotérisme   montagnes   littérature francophone   chinois   chine   littérature japonaise   littérature chinoise  

 

A mon humble avis :

Roman chinois mêlant fantastique et ésotérisme, ce petit roman vous emmène vite sur sur les traces de cette jeune chinoise envoutée par je ne sais quel démon. C'est une petite merveille qui raconte une terrible légende , vous fait voyager dans une chine inconnue et hors du temps. Subjuguant et passionnant que ce voyage quasiment initiatique , cette recherche de vengeance et de verité. L'auteur nous plonge dans cette atmosphère étherée dès les premiers chapitres avec un bonne dose de culture abordant aussi bien les thèmes classiques du boudhisme ou du taoisme que ceux plus différents du vampirisme ou des incubes. A lire bien sûr ....

Tag(s) : #Lectures

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :