Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Ils sont trois. Trois vies tordues, trois lignes de fuite et de perspective. Une triangulation géographique et sociale.

029 3 heures avant l 'aube couverture

 

Kamel, Marseille. Petite frappe de banlieue. Ligne directe pour le paradis en passant par le prisme d’un Islamisme radical. Entre violence et mysticisme.

 

Sabrina, Valenciennes. Elle est une jeune femme tranquille mais avec cette obsession de justice absolu pour les tueurs d’enfants, « qu’il ne soit jamais libre ». La jeune femme modeste et discrète dérape. Juste en décalage avec une société un peu trop laxiste pour elle.

 

Gregor, Vannes. Prés de trente ans dans la même usine à découper de carcasses et à vivoter avec un salaire de misère. Aujourd’hui viré salement et sans un sous. La rage au ventre prêt à tout pour un peu d’honneur et de respect.

 

Le lien dans tout cela, c’est le propos du roman et de l’enquête de la Commissaire Aicha Sadia.

 

 

 

A mon humble avis :

 

Roman noir, roman actuel. C’est un polar dur français . Bon c’est quelquefois un peu cliché mais j'avoue que cela passe assez bien, même si ce roman n’est pas pour moi une petite pépite il reste tout de même assez bon. C’est surtout l’intrigue qui vous tient, mais quel est le lien entre ces trois faits divers. Les trajectoires des personnages qui se rencontreront peut-être dans des circonstances bien particulières. Et puis il y a le style de l’auteur qui me fait penser au auteurs de polars noirs des années 80, la belle époque des Fajardie, Delacorta, Dubrieu, Villard, Jaouen, Prudon, Bauman.

A lire surement.

 

Signé Pierre …..

Tag(s) : #Lectures

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :