Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

le-garcon-incassableC'est une jeune journaliste Française qui arrive à Los Angeles pour une enquête sur Buster Keaton. Son aventure nous entraine dans un voyage temporel.Elle nous raconte son histoire à travers deux personnes qui on modifié sa perception de la vie.

Le premier personnage est Henri, le frère prognathe handicapé mental et physique,un jeune homme squelettique qui avance dans la vie avec le «regard des autres», il dort avec une mentonnière et un bras dans un tube en plastique. C'est un enfant, un homme qui apprend par cœur les phrases les plus simples, qui attend dans une file d'attente au cinéma pendant des heures laissant passer les autres. Henry est conscient de sa différence, il sait être patient et l'attente est une chose qu'il maitrise parfaitement, mais il a aussi besoin d'une liberté que sa condition physique et mentale limite.

Le second est Mr Keaton, enfant de la balle, roi de la cascade, un incassable, qui débute sur scène avec une « poignée de valise sur le dos pour être mieux lancé ».Keaton devient vite une célébrité, dans son rôle de « l'homme qui ne rit jamais » mais le cinéma parlant le rattrape et le déclin approche.

Extraits:

Henry: Frêle, il l'était. Fragile, il l'était. Quand il était debout, une chiquenaude suffisait à lui faire perdre l'équilibre. Pourtant il dégageait une étrange impression de force, comme une voiture téléguidée contre un mur dont les roues continuent à tourner avec véhémence.

Keaton: Bien sur, il devait se faire mal, c’est un personnage de chair et de sang.

Pourquoi n'avez vous pas engagé un cascadeur. Parce qu'un cascadeur n'est pas drôle.

J'ai grandi sous les quolibets... Il vieillit dans la poussière comme un objet hors d'âge qu'on descend une fois par an du grenier pour s'amuser à la fin d'un repas.



Les personnages principaux :

Elle, la narratrice fragile et forte à la fois qui analyse avec amour et désespoir les «hommes de sa vie».

Henri, le demi-frère bien aimé, idiot et sensible.Le premier incassable, à la démarche de « bulldozer qui aura perdu une chenille».

L'autre Henry, l'oncle au «cerveau endommagé»,mort à 33 ans d'une encéphalite quand elle, avait huit ans.

Mr Buster Keaton, une passion pour cet homme au destin incroyable.Cet homme qui a su nous faire rire et nous emouvoir en assiociant le burlesque à la poésie.

Roscoe «Fatty Arbuckle», le compaire de Buster.

Joe le père de Buster «l’homme qui cassait des chaises» et Myra la mère de Buster dans leurs numéros de «Médecine show».

Harry Houdini, The hancuff-king.

Et plein d'autres...



Et aussi :

♫ Ecouter ou reécouter « La Walkyrie » en faisant sa séance de gym.

C'est où Bassam ?

Revoir les films de Keaton ou de Fatty Arbuckle.

http://www.youtube.com/watch?v=vjl2Fj-_Hg0

A lire: Buster Keaton : L'étoile filante - Olivier Mongin.

Roscoe "Fatty" Arbuckle: A Biography Of The Silent Film Comedian, 1887-1933.



A mon humble avis :

De la difficulté d'être différent dans un monde de standard.L'auteur arrive à nous décrire l'histoire de ces deux hommes que rien ne relie sinon leurs différences. Avec un style et une élégance d'écriture.Florence Seyvos nous fait partager la vie quotidienne de ces êtres malmenés au sens propre comme au figuré. Un petit bijou de roman, intelligent, drôle et émouvant, avec cette tendre pudeur pour les êtres aimés qui donne à réfléchir sur ces hommes differents et pour qui sait le voir, l'intelligence de ces hommes qui tombent. A lire de suite.

Signé Pierre.....



Editions de l'olivier

Collection litterature francaise / 02 mai 2013





 

Tag(s) : #Lectures

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :