Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

056 A

 

 

Alger, de nos jours. Une jeune femme est découverte assassinée dans la petite banlieue d'Alger. L'enquête est menée par la commissaire de police Nora au profil atypique, belle femme homo. Elle gère cet état de fait par un comportement autoritaire qui ne plaît pas toujours dans ce monde de macho. Chargée de résoudre cette affaire, elle va petit à petit entrer dans le monde des intrigues et de magouilles de la société algérienne au risque de se perdre elle même. La commissaire Nora Bilal va suivre de fausses pistes, déjouer des coups tordus et se confronter à ces hommes de pouvoir sans foi ni loi.

 

 

Extraits :

« En Algérie, quand tu as un problème, c’est ton problème »

 

« qu’attendent les singes pour devenir des hommes » 

 

« Dans une société phallocentrique, être femme et diriger des hommes relèvent aussi bien du supplice sisyphien que du casse-tête chinois ».

 

« Regarde toi dans l'autre et dis toi que ce qui le fait souffrir nourrit ta douleur. Si sa peine t'indiffère , c'est que tu est mort. »

 

« Vous vous êtes taillé un costume trop grand pour vous, monsieur Llaz. Jonathan Klein n’est pas un Américain, mais un Algérien bien de chez nous, un intello kahl arras comme seule notre chère patrie est capable d’en crotter, un putain de sa race de bicot malade de jalousie qui pense lever un tsunami en jetant un pavé dans la mare.» I

 

«Les déserteurs traitent de criminels les héros, les génies se font bouffer par les crétins, les vendus se payent la tête des intègres, les vauriens paradent sur les tribunes et la nuit mange ses étoiles.»

 

 

Les « Béni Kelboun » ( fils de chiens).

«Il y a ceux qui font d'une lueur une torche et d'un flambeau un soleil et qui louent une vie entière celui qui les honore un soir; et ceux qui crient au feu dès qu'il voit un soupçon de lumière au bout de leur tunnel, tirant vers le bas toute main qui se tend vers eux. En Algérie, on appelle cette dernière catégorie: les Béni Kelboun. Génétiquement néfastes, les Béni Kelboun disposent de leur propre trinité: Ils mentent par nature; trichent par principe et nuisent par vocation. Ceci est leur histoire.»

 

 

Les personnages:

Nora, la commissaire énigmatique qui doit en plus de son enquête gérer ses affaires personnelles.

 

L’inspecteur Zine , rescapé des massacres des décennies noires. ( 1991-2001)

 

Le lieutenant Guerd, un macho mal dans sa peau et qui a du mal à digérer qu'une femme soit son supérieur.

 

Sid-Ahmed, un ancien journaliste qui s'est isolé dans une baraque en bord de mer.

 

Sid Hamerlaine, le despote qui se prend pour le seigneur d’Alger.

 

Les « rbobas» , ( les dieux, ces anciens combattants de la guerre d'Algérie devenus les seigneurs d'Alger).

Et quelques autres qui complètent une galerie de caractère.

 

Et aussi :

Réécouter Rahal Zoubir.

 

Paris – Alger ….. Pourquoi pas ?

 

056 B

 

 

Aller à Kouba , voir ce petit magasin qu'était « L'épicerie du Soleil »  sur l'Ancienne avenue Paul Doumer .( exclusivement pour la famille L).

 

A voir : Le film de Merzak Allouache, « Le Repenti ».

056 C

 

 

Ou même : « Ce que le jour doit à la nuit » adapté au cinéma par Alexandre Arcady.

056 D

 

 

Et évidemment l'intégrale d 'Enrico Macias .

( mais bon , je crois que tout le monde n'appréciera pas ) .

 

 

 

A mon humble avis :

Mais qu'ont-ils fait de mon pays ….

A travers la trame d'un bon polar, c'est un méchant réquisitoire sur une Algérie corrompue et aux mains des anciens « libérateurs » devenus des despotes mafieux.

Si le roman par lui-même peut-être considéré comme roman noir, on peut au travers des personnages se faire une idée de ce qu'est l'Algérie d'aujourd'hui avec ses dérives et ses contrastes . Pour ma part , j'ai trouvé les jugements de l'auteur un peu trop virulents et revanchards , mais c'est à remettre dans un contexte plus personnel de l'histoire de Mr Khadra.

Mise à part cela , il est vrai que l'histoire est bonne et que l'on suit les personnages dans leurs quêtes ou dans leurs désespoirs et l'on entre dans les arcanes subtiles et féroces de ce pays qui a connu tant de belles et terribles histoires .

Alors, à lire peut-être.

 

Signé Pierre …..

 

Tag(s) : #Lectures

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :